ALBEE

Be entreprenurial

La Poste, comme vous le savez, regroupe tout un tas de corps de métiers. Parmi ceux-ci, il y a l'opérateur de colis qui doit se charger du tri et de la livraison des colis envoyés et réceptionnés. Ce professionnel joue un rôle essentiel auprès des clients et du lieu de tri des colis. Il doit donc se montrer discret sur les colis qu'il transmet. D'ailleurs, pour son entrée en poste, il doit prêter serment. Il accueille les clients au guichet, alors, il doit donc être aimable et souriant. 

Une formation loin d'être monotone

L'opérateur colis prend en charge les colis devant être envoyés et procède au paiement. Il doit effectuer les envois avec soin et rapidité afin de satisfaire la clientèle. Il travaille dans un établissement de La Poste ou en centre de tri, où il a pour tâches : le tri, la réception et le service. Il exécute aussi des missions en extérieur puisqu'il s'occupe de la livraison à domicile. Si vous désirez exercer ce métier, il n'y a pas 36 solutions : vous devez suivre une formation en Ile-de-France au sein du Groupe La Poste, et plus particulièrement, avec Formaposte et Coliposte. Vous intégrerez un centre de formation en vue d'obtenir un diplôme reconnu. Vous bénéficierez d'un suivi de qualité et profiterez des avantages de l'alternance, à savoir la rémunération, la qualification, l'expérience professionnelle. 

La formation : son déroulement

Vous suivrez vos études en alternant périodes de stage en entreprise pendant 3 à 4 semaines et cours théoriques, sur 2 semaines, afin d'acquérir un CAP OSRCL. Durant votre apprentissage, vous apprendrez à trier, collecter, délivrer objets et colis. Vous devrez être en mesure de préparer votre feuille de route pour la livraison et gérer le service clientèle. Cependant, pour prétendre à cette formation, vous devez impérativement avoir un CAP/BEP ou un Bac, être titulaire du permis de conduire et pouvoir justifier d'une adresse à proximité de l'Ile-de-France. 

De nombreuses entreprises recrutent en alternance quel que soit le secteur d’activités. Il s’agit de jeunes étudiants motivés et volontaires pour travailler. Ils offrent l’avantage de réduire les coûts de fonctionnement jusqu’à un certain niveau, de capitaliser les connaissances, et même, d’avoir une nouvelle manière d’appréhender les situations. C’est néanmoins un processus à ne pas prendre à la légère. Voici quelques conseils pour recruter sereinement un alternant.

Dessiner les besoins de la compagnie bien avant le recrutement

A la question comment recruter un alternant, la première réponse consiste à déterminer pour l’entreprise ce dont elle a besoin. Il s’agit de définir le profil de l’alternant. En d’autres termes, de donner une description bien détaillée des responsabilités de l’alternant, sa position dans l’organigramme de la compagnie, les conditions de rémunération, les modalités de travail, etc.

Le type de contrat

Ici, on parle soit du contrat de professionnalisation, soit du contrat d’apprentissage. Selon le type, le candidat va soit acquérir une qualification professionnelle, soit soutenir l’obtention de son diplôme. Notez que sur le plan financier, le recrutement de l’alternant réduit les coûts contrairement au recrutement en CDD ou en CDI.

Dénicher le bon candidat

C’est au moment de l’entretien que le recruteur va pouvoir juger de la motivation et de l’implication du candidat. Il faudra prêter attention à son projet professionnel, ses expériences et qualifications, sa curiosité, sa pro-activité, mais également, son comportement quant à l’éthique du travail.

Créez un réseau avec les établissements et formations spécifiques

Pour dénicher la perle rare, rien de plus simple que de se rendre à la source. Faites des démarches auprès des responsables des écoles et tissez des partenariats avec elles de sorte à ce qu’elles mettent à votre disposition leurs meilleurs éléments.

Utilisez les plateformes dédiées

Pensez à publier vos appels d’offre sur des plateformes de recrutement. Vous aurez accès à de nombreux profils intéressants. Il vous suffira de faire vos présélections par la suite.

À l'heure où la crise économique touche de plein fouet les entreprises françaises, de nombreuses PME changent de structures juridiques. Si la reprise des PME est une technique de plus en plus répandue dans l'Hexagone, il existe néanmoins certains prérequis à respecter. On pense notamment à l'accompagnement qui peut se révéler crucial et déterminant dans la réussite d'une reprise de P.M.E. Focus sur les clés indispensables pour optimiser sa reprise de PME en toute sérénité.

Ne pas négliger l'accompagnement

En posant la question à tous les experts de la reprise de PME, on s'aperçoit rapidement que la priorité doit être l'accompagnement. Évidemment, si vous pouvez nouer une relation de confiance avec l'ancien patron de la PME que vous souhaitez reprendre, cela peut grandement vous aider dans vos démarches. Dans le cas inverse, on ne peut que trop vous conseiller de solliciter des professionnels du secteur. Si le volet financier représente une difficulté majeure pour ces nouveaux entrepreneurs, il reste d'autres problématiques comme le nombre de salariés à garder, la logistique, les locaux administratifs, etc.

Contacter des experts

Si cela peut paraître évident, il est préférable de le préciser avant de se lancer dans ses recherches. Il est capital de s'appuyer sur des professionnels du secteur pour optimiser sa reprise de PME. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on attire votre attention sur les avis des anciens clients du pro que vous sélectionnez. Lire les avis de ces derniers peut vous aider à vous faire une idée plus précise du sérieux de l'expert sélectionné. En dépit de certaines idées reçues, solliciter un expert pour reprendre une PME ne requiert pas obligatoirement un budget conséquent. Un rapide coup d’œil sur les prix pratiqués en 2020 permet de saisir que ce secteur est en plein boom. L'occasion idéale pour se jeter à l'eau ? Rien n'est moins sûr.

Pour se faire consulter, certains malades se rendent à l’établissement hospitalier le proche de leurs maisons ou à la structure sanitaire où travaillent leurs médecins traitants. Dans tous les cas, le patient devra être pris en charge par un professionnel de santé dans son cabinet. Celui-ci doit être aménagé avec soin dans la mesure où il donne une certaine image, voulue ou non, du praticien. Nous vous invitons à lire cet article pour bien réussir l’aménagement de votre cabinet médical.

Bien aménager le bureau de la secrétaire

Dans un cabinet médical, il est essentiel que le bureau de la secrétaire soit bien aménagé et bien équipé. En effet, celle-ci est la première personne avec laquelle le patient aura contact. De ce fait, elle doit refléter l’image que l’on veut donner du lieu de travail et du docteur qui y opère. Pour ce faire, il faudra demander à la secrétaire ce dont elle aura besoin comme équipement. Ensuite, il faut faire en sorte que son bureau soit spacieux. Cela permet notamment d’y aménager la salle d’attente. L’intérêt étant de permettre aux patients de pouvoir la solliciter sans avoir besoin de se déplacer. Dès lors, une attention particulière doit être accordée aux fauteuils et à la décoration. Pour l'aménagement de votre cabinet médical, découvrez les meubles vendus sur ce site.

Le bureau du médecin et son aménagement

Dans un cabinet médical, le lieu qui attire le plus l’attention est sans doute le bureau du médecin. Ainsi, pour donner au patient l’impression de bénéficier des services de l’entreprise de demain, il faudra veiller à aménager cette pièce en tenant compte des tendances en matière de rangement et de décoration. En plus de cela, les accessoires doivent être choisis avec attention. Il faudra s’assurer que le bureau soit bien rangé et qu’il dispose d’un bon éclairage. Pour ce qui est du mobilier le mieux serait de faire le choix de meubles classiques.

Si vous êtes à la tête d'une fabrique (quelle qu'elle soit d'ailleurs), vous cherchez certainement à faire le maximum pour vendre. Par exemple, si vous fabriquez un fromage de tradition, et que vous souhaitez vous imposer dans les supermarchés, vous allez pouvoir tirer sur plusieurs cordes du marketing. Aujourd'hui, via cet article, nous allons vous présenter l'un des moyens les plus connus des supermarchés : les PLV. En effet, en faisant l'investissement dans un PLV, vous vous offrez une visibilité de qualité ! Explications.

Les avantages d'un PLV dans un supermarché

Avant toute chose, il convient d'expliquer ce qu'est un PLV. C'est assez simple, il s'agit d'une Publicité sur Lieu de Vente. Vous faites donc de la publicité là où vendez vos produits ! Pourquoi faire cela ? Eh bien pour déclencher l'acte d'achat et/ou vous démarquer de vos concurrents. De ce fait, en investissant dans un PLV, vous vous assurez une belle publicité : la signalétique est affichée directement dans le rayon, et vous êtes alors bien plus visible auprès des clients. Bien entendu, il faudra négocier avec le supermarché en question pour l'installation d'une telle publicité…

Ensuite, il vous faut travailler sur le fond. Si votre produit se démarque naturellement des autres (un produit régional par exemple), mettez-le en avant, d'ailleurs, mettez en avant toutes vos forces sur le PLV ! Cependant, ce n'est bien souvent pas assez. C'est pourquoi il faut également penser à déclencher l'acte d'achat, et pour cela, rien de mieux qu'un bon d'achat ! Offrez une remise allant de 10 à 25% du prix de vente, c'est bien souvent ce qu'il faut pour que le client ait l'impression d'avoir fait une bonne affaire (donnez-lui raison d'ailleurs ^^).

Bref, vous l'aurez compris, l'investissement dans un PLV se révèle être parfaitement judicieux si vous souhaitez booster vos ventes dans un supermarché. Cependant, c'est un travail de longue haleine (surtout si vous souhaitez vous imposer dans plusieurs supermarchés), mais dont vous serez récompensés 🙂

Quand vous devez gérer un organisme de formation, il est important que vous ayez les meilleurs atouts pour vous faciliter votre quotidien. Ainsi, des entreprises peuvent vous accompagner et vous guider dans votre quête de ces logiciels. Vous pourrez ainsi envisager l’avenir avec plus de sérénité. On vous dit tout dans cet article.

Dites adieu à vos problèmes

Certaines applications numériques peuvent contenir tous les éléments dont vous aurez besoin afin de faciliter la gestion de votre organisme de formation. Grâce à ce genre d’outils, vous pourrez savoir précisément si vous respectez les réglementations en vigueur et vous y conformer. Ainsi, l’entreprise disponible sur le site hop3team.com peut vous proposer des outils afin d’éditer vos programmes de formation et les gérer efficacement grâce à un CRM adapté. De plus, vous pourrez réaliser le bilan financier et pédagogique de votre activité. Optez pour des outils numériques dédiés aux organismes de formation, c’est gagner du temps et de l’énergie, un ensemble d’éléments qui vous seront profitables au quotidien. 

Respectez la loi !

Si vous passez le pas et que vous vous tournez vers ce type de logiciel, vous pourrez mettre en place et éditer des documents légaux afin de respecter la protection des données RGPD. De plus, si vous souhaitez créer vos factures et devis, l’application sera un jeu d’enfant. Vous pourrez si vous le désirez, produire des documents qui se rapportent à la formation. Des feuilles d’émargement pourront être créées afin de justifier la présence de vos élèves lors de stages ou de formations effectués dans vos locaux. Il vous permettra aussi par la suite de créer des parcours de formation en fonction des compétences précises et réglementaires. Vous pourrez faciliter la gestion de votre planning, car vous pourrez entrer les interventions des différents professeurs et ainsi savoir précisément les cours qui auront lieu chaque jour.  

À l’endroit des entreprises, le réseau 4G reste le meilleur atout pour gagner en productivité et en compétitivité. Cette technologie est également la solution de choix pour améliorer la mobilité des employés en bénéficiant de coûts nettement plus flexibles.

Des débits plus élevés pour travailler à distance

Il est possible de profiter de la 4G de deux façons : directement avec sa carte SIM (forfait mobile) ou avec un routeur 4G. Dans les deux cas de figure, l’abonné peut théoriquement profiter de débits plus élevés que l'ADSL, mais même dans certains cas que la fibre. Chez Orange par exemple, c’est un débit descendant moyen de 45 Mbit/s qui a été enregistré en 2019. 

Pour rappel, le débit moyen en France sur la même année a été établi à 30,4 Mbit/s. Cette particularité permet d’utiliser tous ses outils de travail (Slack, Zoom Trello, Dropbox, Office 365, etc.) en bénéficiant d’une fluidité incroyable.

Bénéficier d’une couverture réseau partout en France

Avec la fibre ou l’ADSL, le salarié doit rester au bureau pour travailler. En 4G, il peut travailler de n’importe où sans la moindre difficulté. Certains opérateurs couvrent le territoire national à plus de 87%, ce qui garantit de capter la 4G partout en France. 

Dans le cas contraire, vous avez toujours la possibilité d’augmenter la force du signal mobile grâce à un appareil appelé amplificateur GSM 4G. Par conséquent, vous pouvez continuer à travailler même en déplacement professionnel ou dans un moyen de transport.

Une mise en service sans attente 

Contrairement à une connexion à la fibre optique ou à l’ADSL/VDSL, la mise en service d’une connexion 4G se fait sans délai. Dans les deux premiers cas de figure, il faut attendre quelques heures, voire quelques jours pour voir sa ligne être activée et opérationnelle.

 Après avoir démarré le routeur 4G, l’entreprise peut immédiatement utiliser sa connexion internet. Par ailleurs, l’installation est minime contrairement à d’autres technologies qui requièrent la pose d’un équipement spécifique (câble réseau, prise téléphonique, modem, prise optique murale, téléphone, etc.).

Dans la communication, le logo est un outil représentatif qui assure un repérage visuel d’une entité ou d’une marque. Dans sa grande diversité, on trouve le logo végétal. Ce dernier s’intègre parfaitement dans la dynamique des défis en faveur d’une planète plus verte. Il est fait de plantes spécifiques qui subissent une transformation qui maintient leurs fraîcheurs, leurs souplesses et leurs aromates. L’emblème de votre entreprise doit pouvoir refléter son identité et pourquoi pas sur un ton plus naturel. Nous vous donnons ici quelques conseils pour vous démarquer de vos concurrents en optant pour un logo végétal.

Faire la différence 

Dans une entreprise, il est primordial d’avoir une touche différente de ce qui est proposé sur la place. Faites preuve d’audace et d’ingéniosité pour la réalisation de votre logo végétal

Le marché de la communication regorge de plusieurs astuces, et les marques paient le prix fort en extravagance et en originalité. Soyez vous-même et apportez la touche qui vous distingue des autres professionnels. Ne vous écartez pas de vos idéaux pour marquer des points et attirer un certain type de clientèle. Les mêmes clients pourraient vous être infidèles et se tourner vers d’autres fournisseurs. Privilégiez la qualité des plantes, les écrits et l’emplacement stratégique de votre logo.

Séduire la clientèle 

Les couleurs, les formes, les graphiques ou encore la sensibilité à la nature, séduisent la clientèle. Ces éléments attisent la curiosité et motivent à en savoir plus sur votre business. En théorie, le public visé, doit s’identifier à la marque, se sentir à l’aise. La clientèle est charmée par le naturel, l’attention accordée à l’écologie par des grands groupes a permis que beaucoup d’entreprises gagnent le cœur de leurs clients dans bien des domaines tels que le textile, l’agro-alimentaire, les emballages, etc. Le choix de votre logo végétal doit permettre de développer votre particularité et dévoiler vos sonorités.

Nous avons tous un jour recherché le rayon quincaillerie, dans un magasin de bricolage. On y trouve tout ce dont on a besoin pour faire des fixations dans sa maison, de tableaux encadrés ou bien de porte-manteaux pour son entrée, à base de clous ou chevilles et de vis. Les plus bricoleurs y trouvent aussi de quoi satisfaire leurs envies de rendre plus solides les fixations de leurs lustres, ou encore de quoi installer des bibliothèques faites maison sur les murs de leurs séjours. Quant aux professionnels, si on les croise parfois dans ces rayons, il faut savoir qu’en règle générale, ils préfèrent se fournir auprès de prestataires dont les produit sont dédiés aux entreprises.

La quincaillerie pour les entreprises

Qu’il s’agisse des outils qu’ils emploient sur les chantiers, ou bien des matériaux qu’ils vont utiliser pour leurs constructions, les professionnels du bâtiment choisissent volontiers le matériel le plus qualitatif qui soit. Ils ne peuvent pas se permettre de lésiner sur les moyens, s’ils veulent que leurs chantiers soient réalisés dans les meilleures conditions, mais surtout que les résultats obtenus soit optimaux. Ils doivent donc se tourner vers une offre dédiée aux professionnels telle que celle que l’on trouve sur le site https://www.boschat-laveix.com/ qui est connu pour ses prestations de grande qualité pour les entreprises, en ce qui concerne la quincaillerie.

Le sérieux des entreprises du BTP

Tout le monde a vu à la télévision des émissions dans lesquelles des particuliers se plaignent de la piètre qualité de la construction de leurs maisons. Ce sont des gens qui ont eu à faire à des professionnels peu scrupuleux, qui achètent des matériaux au plus petit prix, sans faire attention à leur qualité. Fort heureusement c’est un cas très rare en France : les sociétés qui sont en charge des constructions d’immeubles ou de lotissements, en périphérie des agglomérations urbaines comme rurales, s’engagent en effet, de façon tacite, mais aussi par le biais de leurs assurances décennales, à réaliser des constructions impeccables, respectant les normes en vigueur, quelles qu'elles soient.